Lyson avait choisi aujourd’hui d’aller se frotter aux meilleures orienteuses VTT du coin. Elle a donc participé au championnat de Ligue Grand Est Moyenne Distance, qui se déroulait à Pfaffenheim.

Les règles de la course d’orientation en FFCO sont différentes des règles utilisées dans les courses d’orientation à VTT à la FFC. Lyson a du s’adapter à cela, ainsi qu’à la lecture de la carte qui est différente (symboles, échelle,…).

Très bon accueil de la part des organisateurs qui nous ont expliqué en détail le déroulement  de la matinée, finalisation de l’inscription, location du doigt électronique, approche jusqu’au départ : environ 5 km avec 250 mètres de dénivelé positif, à prévoir dans le temps pour ne pas arriver en retard. Pour assurer, Lyson a donc employé cette distance pour un échauffement actif (environ 25 minutes pour l’ascension), merci à la fée électricité qui m’a permis de la suivre. Une fois en haut, nous nous sommes fait expliquer les trois minutes dans les sas avant le départ. Comme cela tout était clair et Lyson a pu se préparer sereinement sans stress.

10h20 : le temps s’arrête trois minutes puisqu’elle entre dans le sas à 10h20 et ressort trois minutes plus tard pour le départ à 10h20 également :), Mulder, les extra-terrestres nous ont piqué trois minutes…

Une fois partie, j’ai pu redescendre tranquillement pour aller l’attendre au départ. Une course très peu technique et pas trop physique qui s’est fait à toute vitesse (8kms à vol d’oiseau pour 195 m de dénivelé positif). Lyson termine 6ème au scratch de son épreuve sur 28 partants. Elle se classe 3ème dans sa catégorie (D17), derrière deux filles membres de l’équipe de France et termine 1ère de la région Grand Est, les deux autres sont de la Franche Comté et de l’Ile de France. Résultat très satisfaisant au demeurant. En regardant les temps, elle est à 10 minutes environ, mais elle sait qu’elle a fait une grosse faute qui lui a fait perdre plus de 9 minutes sur ses deux concurrentes directes à la balise 8, qui lui a empêché de disputer la victoire… Sinon, elle a le niveau, car la gagnante a signé trois temps scratch (B3, B4 et B9), la deuxième en a signé 4 (B1, B6, B8 et B10), Lyson en a fait trois également (B2, B11 et B13). Autant dire qu’a elles trois, elles ont raflé 10 temps scratch sur les 13.

A la question que se posait Lyson, a-t-elle le niveau des orienteuses (spécialistes), pour le VTT la réponse est oui, parce qu’elle a fait jeu égal avec les meilleures françaises, et Pascal Dott (que chacun connait dans le monde de la CO VTT) le lui a confirmé, en lui expliquant que son erreur était du à un manque d’habitude et d’entrainement, ce que l’on peut répéter pour tous les sports : c’est l’entrainement qui amène la sécurité de la performance lors des compétitions. Pari réussi pour Lyson aujourd’hui…

Prochain défi : dimanche prochain, avec le duathlon,  championnat d’Alsace, Lyson saura-t-elle faire jeu égal avec les spécialistes de la discipline, les triathlètes ? C’est en tout cas ce à quoi elle va se préparer. Seul petit bémol, elle participe à la course VTT du club samedi, espérons qu’elle n’ait pas à y laisser trop de jus. Mais bon, la course du club, pour l’instant, c’est impensable de ne pas la faire pour Lyson, et personnellement, je ne peux pas la blâmer…

Publicités