On aurait pu penser que deux courses en deux jours en début de saison laisseraient des traces, mais il n’en a rien été…

Lyson avait besoin de se rassurer après la petite déconvenue de début de saison, où la mécanique avait eu raison d’elle, et l’avait fait perdre d’une demi-roue…

Dès l’entame de la course, Lyson s’est portée à l’avant du peloton, avec les garçons, bien décidée à créer le trou à la première montée. Et ce fut plutôt efficace, malgré les deux coéquipiers de son adversaire qui essayaient de l’emmener avec eux : ils comprirent vite que Lyson partirait s’ils ne la contenaient pas. Pour sa part, Lyson s’était trouvée un allié en la personne de Julien Kien, elle le tirait en montée, puis le laissait partir devant en descente dans les zones techniques pour profiter de son pilotage et de ses traces.

L’écart n’a cessé d’augmenter malgré un état de fraicheur supposé supérieur chez son adversaire qui n’avait pas couru la veille pour se préserver et reconnaître le circuit en profondeur… Lyson gagne avec plus d’une minute d’avance et se classe 10 au scratch sur 25 participants, belle performance !

Publicités